Un long week-end à Budapest

Tram de Budapest prés du parlement hongrois.

Vers L’Est une nouvelle fois,

Je reviens de Budapest ou j’y ai séjourné 4 jours. Je m’étais déjà rendu en Europe de l’Est notamment en Croatie ou j’ai eu l’occasion de faire plusieurs excursions en Bosnie et en Slovénie mais également en Albanie par le biais de Corfou en Grèce.
En débarquant en Hongrie, je ne savais pas réellement à quoi m’attendre. J’avais entendu parler de l’ambiance festif de Budapest, de ses Ruins Bars et de son architecture éclectique.
Et quelle découverte ! J’ai adoré cette ville si atypique qui alterne façades somptueuses et bâtiments aux airs austères d’après guerre. Budapest a deux visages. On y palpe une ambiance différente selon l’heure ou le lieu. D’ailleurs à l’origine de Budapest la réunification entre deux villes Buda et Pest en 1873.  Je vous parle de mes adresses coups de coeur et de Erzsébetváros.

Erzsébetváros, un quartier hétéroclite.

Lors de mon séjour un quartier m’a particulièrement séduite : Erzsébetváros, l’ancien ghetto Juif. Atypique, underground et chargé d’histoire, l’ambiance y est particulière. Au détour d’une ruelle, le temps s’est arrêté, comme figé. Je vous emmène dans ce quartier …

Ruelle du quartier juif de Budapest.

Bâtiment ancien en rénovation dans le quartier juif de Budapest.

Mon itinéraire :

La grande synagogue : C’est la plus grande synagogue d’Europe ainsi que la deuxième au monde construite en 1859. De grandes tours à la façon de minaret se dressent sur un style moyen orient. C’est d’ailleurs le chef d’oeuvre de l’Alhambra qui a inspiré sa construction.
Elle échappa de peu à la poussière lors de la seconde guerre mondiale, les allemands décidèrent qu’elle serait plus utile debout qu’a terre et s’en servirent alors comme base pour la Radio Allemande mais aussi comme écurie.

Le jardin du souvenir de Raoul Wallenberg : Le saule pleureur au centre du parc est l’oeuvre du sculpteur Imre Varga qui rend hommage à Raoul Wallenberg. Ce héros Suédois sauva des milliers de juifs en leur apportant son aide précieuse.
Pour cette raison chaque feuille porte le nom d’une personne qui à périt durant l’holocauste.

Rumbach zsinagóga : Construite entre 1870 et 1873 la synagogue est actuellement en rénovation. Malheureusement la synagogue comme le quartier Erzsébetváros a un lourd passé. C’est en ce lieu que furent enfermés les juifs sans papiers avant la déportation en 1941.

Le mur du ghetto : Le lieu est chargé d’histoire, ici s’est passé de terribles évènements et c’est le coeur lourd que nous avançons vers l’unique vestige du mur en traversant une cour. Nul indications, aucun panneaux, nous nous retrouvons seul dans le silence plongé dans le passé en observant les lettres qui ornent le mur : Tu diras alors à ton fils …

Puis on rejoint les rues plus animés où les Budapestoits sont de sorties. Cafés, boutiques de créateurs, restaurants se côtoient dans une atmosphère hétéroclite.

Les bars festifs de Budapest.

Pour diner :

Gozsdu-Udvar Les enseignes rivalisent d’originalité, chaque restaurant dégage son propre style. Du Mexicain au fish bar, il y en a pour tous les goûts ! Vous n’avez qu’a faire votre choix et vous attablez à un des établissements selon votre envie.

Karavan, le complexe aérien qui accueille divers foods trucks à Budapest.

On y trouve également le complexe aérien Karavan : Plusieurs food trucks se partagent l’emplacement. J’ai testé Las Vegans et leurs burgers végétariens avec une galette de pois chiche et du curry. Mais il y a aussi un food truck Japonais qui remplace le pain de ses hamburgers … par du riz ! Une sorte de Ham-Sushis.
À l’entrée de Karavan la spécialité du pays le langos, du pain hongrois frit dans l’huile. Je n’ai pas eu l’occasion de le goûter mais les habitants de Budapest ne tarissent pas d’éloge le concernant !

Pour une pause sucrée :

The Sweet by Vintage garden. Ambiance Alice aux pays des merveilles pour ces pâtisseries so Yummy !
Les gâteaux sont à la hauteur du décor. L’enseigne propose également des glaces.

Les Ruins Bars :

L’ambiance était folle, Szimpla Kert est probablement le meilleur endroit ou faire la fête en Europe. L’on y sirote un cocktail dans un décor complètement invraisemblable. Par exemple sur une planche de skate transformée pour l’occasion en tabouret ou même dans une voiture des années 70 ! Une femme transportait un panier en osier remplit à ras bord de carottes épluchées et demandait joyeusement aux clients, le plus naturellement du monde si ils en prendraient bien une. En définitive un endroit qui ne ressemble à nul aucun autre !

Autres adresses coups de coeur dans Budapest :

Une virée Shopping ?

Paloma, un complexe de boutiques de créateurs.

Paloma : Ce bâtiment à l’architecture grandiose offre un concept innovant : sur deux étages vous pouvez arpenter boutiques en boutiques à la découverte des créateurs hongrois. Prêt à porter, décoration mais encore bijoux … Vous y trouverez votre bonheur !
Mention spéciale pour la créatrice Nánai Bori et sa marque Pompomdesign. Cette designer textile réalise des contenants en crochets qui égaille désormais mon salon.

Ensuite la boutique Insitu : J’ai adoré ce concept store, chiné derrière une cour. L’espace est assez restreint mais les objets présentés sont originaux ( de l’air de Budapest en conserve par exemple ) et les prix abordables. Un détour est bien évidemment obligatoire pour les aficionados de design !

Juste sur la gauche de l’Auguszt Café vous trouverez MONO art & design un concept store façon galerie d’Art. Une vaisselle aux lignes épurées confectionné avec soin, des accessoires tendances aux couleurs pastels trônent sur les étagères, sur les cintres une large gamme de prêt à porter de créateurs locaux. On pénètre dans ce temple du design comme dans un musée.

Envie de goûter aux pâtisseries locales ?

Café GerbeaudCe salon de thé est un incontournable. Il est à Budapest ce que Meert est à Lille. L’adresse est un chouia touristique et assez couteuse ( environ 8€ pour une pâtisserie et 4€ pour un thé glacé ) mais les produits proposés sont de qualités. Attardez vous sur l’intérieur du café au airs de château. De plus le café offre une vue sur la place Vörösmarty très animée.

Enfin, l’Auguszt Cafe : Une adresse familiale tenue depuis 5 générations. Ici on sert des pâtisseries typiquement hongroises dans un décor charmant et bien loin des prix du Café Gerbeaud. Avec de la crème, beaucoup de crème ! Je n’arrivais pas à me décider entre leurs pâtisseries et leurs glaces artisanales et en grande amatrice de goûter j’ai finalement opté pour les deux options ! Je vous recommande particulièrement le Eszterházy torta : un délice !

Pâtisserie au café et à la crème du café Auguszt à Budapest.

 

& bien sur, je ne serais mieux vous conseiller que de vous ressourcer aux thermes Széchenyi, de vous attardez au Bastion des pêcheurs, de flâner dans les ruelles de Budapest, de déguster la cuisine locale sous les halles et de partir à la découverte des joyaux de l’architecture hongroise.

 

 

Laisser un commentaire